Liens d'accessibilité

Les jeunes Américains, de moins en moins actifs


Les jeunes Américains font de moins en moins d’exercice, au fur et à mesure qu’ils prennent de l’âge. Résultat : ils prennent du poids et risquent de devenir obèses.

Les pouvoirs publics en sont conscients et leur recommandent de faire au moins une heure d’exercice par jour. L’ennui, c’est que beaucoup d’entre eux ne respectent pas ces conseils.

Que font les jeunes Américains quand ils ne sont pas à l’école? Danielle Pupa, 15 ans, avoue qu’elle et ses amis aiment aller au cinéma ou se brancher sur le site web « Myspace », qui encourage les échanges. Donc, les jeunes passent des heures sur ordinateur, à se parler.

Pendant 6 ans, des chercheurs de l’Université de Californie ont étudié les activités de plus de mille enfants. Pour ce faire, ils leur ont fait porter un dispositif qui enregistrait ce qu’ils faisaient sur une semaine, à l’âge de 9, 11 et 15 ans. « J’ai été un peu surpris par la baisse d’activité physique de ces enfants, au fur et à mesure qu’ils prennaient de l’âge » explique Philip Nader, l’un des chercheurs.

Toujours selon l’étude, à 9 ans, ces enfants jouaient et avaient de l’activité trois heures par jour. Mais chaque année, ils avaient moins d’activité physique. Résultat, on s’apercoit qu’à l’âge de 15 ans, les jeunes faisaient de l’exercice moins d’une heure par jour en semaine et une demi-heure le weekend. Les auteurs de cette étude font remarquer que les enfants ont parfois des excuses, surtout s’ils vivent dans les quartiers d’une grande ville où il y a peu de parcs pour les activités en plein air, ou encore si les récréations entre les cours sont réduites au minimum.

Néanmoins, avertissent les experts, si on ne renverse pas la vapeur, il y a un risque: ces enfants pourraient être atteints d’obésité avec son cortège de problèmes de santé, notamment le diabète et les maladies cardiaques. Une autre étude réalisée il y a deux ans avait montré que si rien n’est fait pour corriger la situation, près de la moitié des enfants dans les Amériques et environ 40 % des enfants en Europe auront un problème de poids. On s’attend également à une progression du nombre d’enfants trop gros au Moyen-Orient et en Asie du Sud-est.

XS
SM
MD
LG