Liens d'accessibilité

L’opposition zambienne réclame une enquête sur l'état de santé du président Mwanawasa


Le principal parti d'opposition zambien, le Front patriotique, a réclamé mardi une enquête sur l'état de santé du président Levy Mwanawasa, pour déterminer s’il est capable de gouverner. M. Mwanawasa, qui a été victime d’une attaque cérébrale le 29 juin alors qu’il était en visite en Egypte pour assister au sommet de l’Union Africaine (UA), a été hospitalisé en France dans un hôpital militaire.

Le chef du Front patriotique, Michael Sata, a demandé au cabinet zambien de rassembler une équipe médicale qui se rendrait en France pour examiner le chef de l’État et informer la population de son état de santé réel.

Mais le ministre zambien de l’Information, Mike Mulongoti, a dit à la Voix de l’Amérique que l’appel de M. Sata n’est qu’une manœuvre politique. Conformément à la loi en vigueur, a-t-il souligné, il faut attendre 180 jours avant de nommer une commission médicale qui puisse déterminer si une personne est apte à remplir ses fonctions. M. Mulongoti a fait valoir le gouvernement zambien fonctionne bien sous l’égide du vice-président Rupiah Banda.

Selon le gouvernement zambien, M. Mwanawasa, qui est âgé de 59 ans, reste dans un état stable mais critique. La semaine dernière, il a subi une intervention chirurgicale pour améliorer sa respiration. Le chef de l’État zambien avait déjà souffert d’une congestion cérébrale en 2006, avant d’être ré-élu.

XS
SM
MD
LG