Liens d'accessibilité

Obama et McCain s’affrontent sur l’Irak


Le sénateur de l’Illinois Barak Obama, candidat présumé du parti démocrate aux présidentielles de novembre, a présenté mardi son plan d’action pour les conflits en Irak et en Afghanistan. Un programme immédiatement dénoncé par son rival républicain, le sénateur de l’Arizona John McCain.

Dans un discours à Washington, M. Obama a défini ses objectifs en Irak et en Afghanistan. En Irak, il souhaite un retrait en bon ordre des troupes américaines du pays. Mais des éléments resteront sur place pour continuer la lutte contre al-Qaïda et d’autres adversaires hostiles aux intérêts des États-Unis.

Pour le sénateur de l’Illinois, l’invasion de l’Irak a été une erreur qui a détourné Washington de la lutte sur le principal champ de bataille : l’Afghanistan, source de l’attaque meurtrière contre les États-Unis en septembre 2001. M. Obama estime que les forces américaines n’ont pas les ressources nécessaires dans ce pays, à cause de l’engagement de Washington en Irak. Il veut ré-orienter la stratégie antiterroriste de Washington pour mettre l’accent sur l’Afghanistan. Ses objectifs sur le théâtre afghan : terminer la lutte contre Al-Qaïda, mettre hors d’état de nuire Oussama Ben Laden et son acolyte Ayman Al-Zawahiri, et stabiliser le gouvernement du président Hamid Karzai.

Autres buts recherchés par M. Obama dans sa lutte contre le terrorisme : obtenir la coopération sincère du gouvernement du Pakistan où se cachent les talibans qui opèrent dans les régions frontalières de l’Afghanistan. Et puis assurer la sécurité de tous les matériaux et armes nucléaires pour empêcher qu’ils ne tombent aux mains de terroristes ou d’états voyous sans aucun principe.

La réponse du sénateur de l’Arizona John McCain, candidat présumé du parti républicain aux présidentielles de novembre ne s’est pas fait attendre. Pour lui, M. Obama a préparé un plan pour l’Irak et l’Afghanistan avant même d’avoir visité ces pays, ce qui manque de logique.

Le sénateur McCain a déclaré à Alburquerque dans l’État du Nouveau Mexique qu’il a lui-même de l’expérience militaire. Il dit savoir comment gagner des guerres. Et il veut appliquer en Afghanistan la stratégie de renforcement des effectifs qui a donné d’excellents résultats en Irak. Stratégie dont il dit avoir été l’un des inspirateurs.

Le sénateur de l’Arizona a ajouté que le plan de M. Obama qui préconise le retrait des unités américaines de combat d’Irak dans les 16 mois après les élections, équivaut à une reddition pure et simple. M. McCain se dit vigoureusement contre et critique le sénateur de l’Illinois pour son manque d’expérience en politique étrangère.

XS
SM
MD
LG