Liens d'accessibilité

RDC: le MLC suspend sa participation aux institutions nationales


Le mouvement de libération du Congo (MLC), le parti de Jean-Pierre Bemba, a annoncé la suspension de sa participation aux travaux du parlement et des assemblées provinciales pour protester contre l’assassinat, hier, du vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Daniel Botethi. Ce dernier a été abattu à son retour à son domicile à 2 heures du matin. Les autorités ont annoncé que deux suspects ont été arrêtés et transférés devant un tribunal militaire. Mais le MLC parle d’une campagne orchestrée contre l’opposition, à la zimabwéenne.

Le chef du MLC, Jean-Pierre Bemba, se trouve devant la Cour pénale internationale pour des crimes de guerre commis par ses troupes en 2002-2003 en République centrafricaine.

XS
SM
MD
LG