Liens d'accessibilité

Togo : les travailleurs du phosphate se ravisent


Les travailleurs de la Société Nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) ont suspendu, lundi, le mot d’ordre de grève générale annoncée dimanche. Ils réclamaient de meilleures conditions de vie et de travail. Des conditions devenues difficiles avec le long processus de liquidation de l’ancienne compagnie, entamé le 14 mai 2007. La direction et la partie gouvernementale acceptent de mettre fin à ce processus incessamment et à réviser à la hausse les prix du phosphate, vendu 70 dollars la tonne…au grand dam des travailleurs. Diabakté Kramotié, président de l’intersyndicale des travailleurs de la Société Nouvelle des phosphates du Togo, affirme avoir obtenu du gouvernement et de la Société nouvelle les assurances que tout sera rentré dans l’ordre d’ici la fin du mois de juillet.

XS
SM
MD
LG