Liens d'accessibilité

Sommet de Toyako : le G8 veut réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050


Les leaders des pays les plus industrialisés, réunis au Japon, ont fixé comme objectif de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050. L'hôte du sommet du G8, le Premier ministre japonais Yasuo Fukoda, l'a annoncé aujourd'hui, à Toyako.

En début de journée, la chancelière allemande Angela Merkel avait fait part de sa grande satisfaction au sujet des négociations sur les gaz à effet de serre, au sein du G8, et ce après un tête-à-tête avec le président Bush. Le chef de l'exécutif a réitéré que le fait de fixer des cibles chiffrées en matière d'émission de gaz à effet de serre n'aura aucun impact, à moins que les économies émergentes – telles la Chine et l'Inde – étaient partie prenante. L'Afrique n'attend pas grand chose de ce côté, a expliqué Sylvain Browa de l'ONG Interaction.

Les leaders du G8 ont, par ailleurs, publié une déclaration exprimant leur « sérieuse préoccupation » au sujet de la menace que constitue, pour l'économie mondiale, la flambée des prix des denrées alimentaires et du pétrole brut dans le monde.

Lundi, sept présidents africains invités à Toyako ont exhorté les pays industrialisés à honorer leur promesse de porter l'aide à l'Afrique à 25 milliards de dollars d'ici à 2010. Après tout, la crise alimentaire, le changement climatique et le développement sont tous liés, a souligné de son côté le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon.

XS
SM
MD
LG