Liens d'accessibilité

Incendies en Californie : la méteo plus clémente a permis aux pompiers de progresser


Une météo un peu plus clémente a permis aux pompiers épuisés de progresser dans leur combat contre les vastes incendies de forêts qui ravagent le nord de la Californie, où des milliers d’hectares calcinés témoignent de la sècheresse qui sévit depuis le début de l’année dans la région.

Il a fait un peu plus frais ce week-end, et les bancs de brume venus du large ont aidé les pompiers.

Néanmoins, ces derniers se préparent à nouveau au pire, car le beau temps sec et chaud prévu à partir de lundi va faire remonter le thermomètre et l’on s’attend, plus tard dans la semaine, à des orages violents sur la côte ouest des États-Unis. Ce qui signifie que la foudre pourrait allumer de nouveaux incendies.

Dimanche, le gouverneur de l’État, Arnold Schwarzenegger, a mobilisé 400 soldats de la garde nationale, pour épauler les pompiers. Aucun état ne peut se préparer à une telle catastrophe, a-t-il reconnu.

En dépit des efforts déployés ces dernières semaines, des centaines d’incendies font toujours rage depuis la frontière nord de l’État jusqu’à Santa Barbara dans le sud de la Californie. Selon les responsables, plus de 200 000 hectares de terrains brûlent toujours, et 10 000 habitations restent menacées sur la côte du Pacifique.

Parmi les secteurs les plus affectés : Big Sur dans le centre de la Californie, une région prisée par les vacanciers pour sa beauté, les montagnes venant s’abîmer brusquement dans les puissantes vagues du Pacifique. Une vingtaine de bâtiments ont déjà été endommagés. Les pompiers ont réussi à contenir 11% de ce brasier, contre 5% la semaine dernière.

Autre site menacé: la localité de Goleta au nord de Los Angeles, sur la côte. Plus de 2 000 demeures ont été évacuées, tandis que les flammes dévorent des forêts épargnées depuis 50 ans.

Depuis le 20 juin, la Californie a recensé près de 2 000 incendies, pour la plupart déclenchés par la foudre.

XS
SM
MD
LG