Liens d'accessibilité

Début du sommet du G8 à Toyako, au Japon


Le sommet du G8 s’est ouvert aujourd’hui à Toyako, sur l'île de Hokkaido au Japon. Les dirigeants des pays les plus industrialisés vont discuter notamment du ralentissement de l’économie mondiale et du réchauffement climatique. Il sera aussi question de l’aide aux pays en développement.

Le Premier ministre japonais Yasuo Fukuda a accueilli, à Toyako, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays les plus industrialisés et ceux d’Afrique. L’Afrique occupe une place importante dans l’ordre du jour.

Les dirigeants des pays du G8 doivent, en effet, discuter avec sept leaders africains des moyens de lutter contre la pauvreté en Afrique. Le président de la Commission de l’Union européenne, Jose Manuel Barroso, propose la création d’un fonds de plus d’un milliard de dollars pour soutenir les agriculteurs des pays en développement en général, et d’Afrique en particulier.

Le président George Bush avait, de son côté, évoqué la question avant son départ de Washington. « Lors des récents sommets, les pays du G8 ont pris l’engagement d’aider les pays en développement à s’attaquer à des problèmes dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la corruption. Maintenant, nous devons montrer au monde que le G-8 tient ses promesses et produit des résultats » avait déclaré le chef de l’exécutif américain.

Concernant l'économie mondiale, le président américain George Bush a réaffirmé la politique du dollar fort des Etats-Unis, même si le billet vert continue de baisser. Concernant l’Afrique, un responsable de la Maison Blanche a indiqué que les pays du G8 vont également sérieusement poser la question de la légitimité du gouvernement de Robert Mugabe au Zimbabwe. Mais l’intervention des E-U concernant l’Afrique ne s’arrêtera pas là.

Pour sa part, le Fonds des Nations Unies pour la population a invité les dirigeants du G8 à intégrer les questions liées à la population et au planning familial, notamment la santé maternelle, lors de ce sommet.

Entre-temps, à Koulikoro, au Mali, les altermondialistes organisent leur propre sommet aujourd’hui. Ils ont appelé les sept dirigeants africains invités au sommet du G8 à ne pas céder aux politiques dites néo-libérales des pays les plus riches.

XS
SM
MD
LG