Liens d'accessibilité

Bush et Medvedev d’accord sur l’Iran, mais pas sur le bouclier antimissile


Le président George Bush et son homologue russe Dmitry Medvedev se disent unis dans les efforts visant à persuader Iran de cesser son programme d’enrichissement d’uranium, mais divisés au sujet de la question du bouclier antimissile. La rencontre entre les deux leaders, en marge du sommet du G8, était la première depuis la prise de fonction du président Medvedev, en début d’année.

Le chef de l’exécutif américain dit de son homologue que c’est un homme intelligent, confiant, qui dit ce qu’il pense. Et bien qu’il lui reste moins de 200 jours à la Maison Blanche, George Bush a assuré que le président Medvedev et lui peuvent encore œuvrer ensemble pour le bien commun. « Il y a d’importants dossiers, comme l’Iran. C’est un sujet sur lequel la Russie et les Etats-Unis ont collaboré étroitement par le passé et continueront de le faire pour persuader le régime iranien de renoncer à son désir d’enrichir de l’uranium », a-t-il expliqué.

Les Etats-Unis et nombre de leurs alliés sont persuadés que l’Iran veut mettre au point des armes nucléaires. Téhéran assure, de son côté, qu’il enrichit de l’uranium pour le besoin purement civil de produire de l’énergie.

Les leaders doivent continuer de travailler ensemble pour que la Corée du Nord démantèle son programme d’armes nucléaires, a dit M. Medvedev. Le président russe a réitéré son opposition au projet américain de déployer une station de radar en République tchèque et jusqu’à dix missiles intercepteurs en Pologne.

Dmitry Medvedev a, par ailleurs, révélé avoir discuté avec son homologue américain des relations avec la République de Géorgie. Les Etats-Unis veulent que cette ancienne république soviétique rejoigne l’Otan, alors que la Russie appuie des séparatistes dans les républiques géorgiennes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. Le président Medvedev a dit qu’il tentera d’intensifier le bon dialogue avec l’administration Bush pour les mois qui lui reste. Il se dit persuadé de pouvoir bâtir sur les relations Etats-Unis-Russie avec le prochain leader américain.


XS
SM
MD
LG