Liens d'accessibilité

Tchad : plus de 70 morts dans des affrontements entre des islamistes et des gendarmes


Des affrontements, dans la nuit de dimanche à lundi, entre des gendarmes et des islamistes ont fait 68 morts du côté des islamistes et 4 du côté des forces de l’ordre tchadiennes. L’incident a eu lieu à Kono, localité situé à 300 km au sud-est de N’Djaména. Les extrémistes ont déclaré « le djihad contre les chrétiens et autres », a expliqué le ministre tchadien de l’Intérieur Ahmat Mahamat Bachir, ajoutant que ces gens font parti d’un réseau que le gouvernement entend démanteler. Selon M. Béchir, le chef de la secte a notamment incendié quatre églises, un centre de santé et la gendarmerie de la localité. « Les communautés locales sont soulagées parce que le monsieur a pris en otage toute la communauté de Kouno. Il leur disait : ‘‘ou vous vous islamisez ou je vous déclare le djihad !’’ », a expliqué le ministre tchadien de l’intérieur.

Rappelant que le Tchad est un pays laïc, M. Ahmad Mahamat Bachir a souligné que chaque communauté a le droit de pratiquer la religion de son choix. Il a assuré que les relations entre les différentes communautés sont bonnes et que des appels à violence sectaire, qui violent la Constitution, sont inadmissibles.

XS
SM
MD
LG