Liens d'accessibilité

Complot terroriste de l’aéroport JFK : quatre suspects ont comparu devant la justice à New York


Trois hommes accusés d'avoir planifié un attentat visant l'aéroport John F. Kennedy à New York, en juin 2007, ont été extradés de Trinité-et-Tobago vers les États-Unis. Ils ont comparu mercredi devant un tribunal fédéral de Brooklyn à New York, et ont plaidé non coupable. Aucun n’a été remis en liberté sous caution.

Ces suspects, respectivement le Trinidadien Kareem Ibrahim, et les ressortissants guyanais Abdul Kadir et Abdel Nur, sont accusés d’avoir fait le projet de détruire diverses installations àl’aéroport international John F. Kennedy. Ils se proposaient apparemment de faire sauter un dépôt de carburant, des bâtiments du terminal aéroportuaire et les conduites de kérosène passant sous l’aéroport.

Les trois suspects avaient été arrêtés à la Trinité, l’an dernier. Un quatrième homme, qui avait travaillé comme préposé à la manutention du fret à l’aéroport Kennedy, Russell de Freitas, né en Guyane, s’était rendu aux autorités américaines, il y a un an. Le FBI, la police fédérale américaine, a précisé que ce complot, qui aurait pu détruire tout l’aéroport John F. Kennedy, n’a jamais dépassé le stade préparatoire, les suspects n’ayant jamais disposé des explosifs ou de l'argent nécessaire pour le mener à bien.

Toujours selon le FBI, Kadir et Nur étaient membres de l'organisation Jamaat-el-Muslimeen, groupe musulman radical à l'origine d'une tentative de coup de force à Trinité-et-Tobago, en 1990.

XS
SM
MD
LG