Liens d'accessibilité

Deux mille ans pour ressusciter un dattier


Des chercheurs de l’Organisation de recherche médicale Hadassah de Jérusalem sont parvenus à faire germer une graine de palmier dattier qui avait passé prés de 2000 ans dans le désert de Judée. La graine faisait partie d’un stock d’environ 70 graines de plantes locales découvertes il y a une quarantaine d’années lors de fouilles archéologiques menées sur le site de Massada, forteresse assiégée par les Romains, et où des juifs avaient préféré se suicider en masse plutôt que d’être capturés.

En 2005, explique Sarah Sallon, directrice du centre Hadassah, l’équipe de botanistes de l’organisation a pu récupérer trois graines du stock. Elle en a planté une et a expédié des fragments de deux autres en Suisse, où la datation au carbone 14 a révélé que ces graines, issues d’une variété de dattes largement cultivées au premier siècle mais aujourd’hui disparues, avaient été « produites » il y a plus de 1.700 ans. « Nous avons réussi à faire germer une graine de date vieille de 2.000. C’est la graine la plus vieille à jamais germer », s’émerveille Mme Sallon.

Les chercheurs ont déjà procédé à une analyse préliminaire de la plante issue de cette graine de 2.000 ans, baptisée « Mathusalem », pour déterminer son profil comparé aux dattiers trouvés actuellement au Maroc, en Egypte ou encore en Irak. « Une analyse génétique préliminaire a montré environ 50 % de différence. Il nous faudrait d’autres dates anciennes et du matériel génétique issue d’autres graines qu’on aurait pu faire germer avant de pouvoir dire exactement en quoi la Mathusalem diffère des dates modernes », explique Mme Sallon.

L’objectif, à long terme, des chercheurs serait de croiser ces variétés anciennes avec les variétés actuellement cultivées afin de créer de nouveaux palmiers plus résistants à la sécheresse et aux maladies.

XS
SM
MD
LG