Liens d'accessibilité

A Paris, Bush préconise une nouvelle ère dans les relations transatlantiques


Le président George Bush est à Paris, dernière étape de sa tournée en Europe. Dans une allocution prononcée au siège de l'Organisation pour la Coopération et le Développement économique (OCDE), il a préconisé l’instauration d’une nouvelle ère dans les relations transatlantiques.

M. Bush estime que le temps est venu pour les États-Unis et l’Europe d’aller au-delà des thèmes directement liés aux relations transatlantiques et de se pencher sur des problèmes de dimension mondiale. Pour le chef de l’exécutif américain, l’Europe unie et libre de l’après-guerre froide doit faire en sorte que les autres régions de la planète vivent, elles aussi, dans la paix et la prospérité.

« L’avènement de sociétés libres et prospères dans le grand Moyen-Orient est essentiel pour la paix au 21ème siècle, tout comme l’avènement de sociétés libres et prospères en Europe était essentiel à la paix au 20ème siècle », a déclaré M. Bush.

Le chef de l’exécutif américain a parlé des défis auxquels le monde est confronté dans des endroits comme l’Irak, l’Iran, le Liban, la Syrie et l’Afghanistan. Concernant ce dernier pays, il a exhorté les pays européens à tenir leurs promesses d’y envoyer des troupes. Et il a fait l’éloge de la détermination du président français Nicolas Sarkozy dans le dossier Afghanistan.

« Le president Sarkozy a dit que l’enjeu dans ce pays est l’avenir de nos valeurs et de celles de l’Alliance Atlantique. Il a raison. Nos pays doivent faire en sorte que l’Afghanistan ne soit plus jamais un refuge pour le terrorisme », a souligné M. Bush.

Le président américain a également mentionné l’aide au monde en développement, et à l’Afrique, en particulier, dans son discours. Il a mis en exergue la coopération entre les États-Unis et l’Europe, pour y promouvoir la prospérité. « Nous sommes numéro 1 dans le monde, pour ce qui est de la fourniture d’aide alimentaire, de l’amélioration de l’enseignement pour les garçons et les filles et de la lutte contre les maladies. Grâce à l’engagement historique des États-Unis et d’autres pays du G8, nous luttons pour combattre le VIH/Sida et le paludisme en Afrique », a ajouté le chef de l’exécutif américain.

XS
SM
MD
LG