Liens d'accessibilité

CPI : deux autres chefs d’accusation versés au dossier de Jean-Pierre Bemba


La Cour Penale Internationale a retenu deux autres chefs d’accusation contre l’ancien vice-président congolais Jean Pierre Bemba, interpellé en mai dernier, à Bruxelles, par la police belge, à la requête de cette instance judiciaire. En plus de viol, torture, pillage, M. Bemba est maintenant accusé de meurtre en rapport avec l’intervention de ses troupes en Centrafrique en 2002-2003. Selon la déclaration de la CPI, ces nouvelles charges sont envisagées sous la double qualification de crimes de l’humanité et crimes de guerre.

Qu’est ce que tout cela veut dire pour Jean-Pierre Bemba? Contrairement aux autres cas où il n’était concerné « qu’au second degré en tant que commandant en chef des troupes militaires qui étaient en opération en Centrafrique, pour ce cas précis, c’est son implication personnelle, en tant que donneur d’ordre », a expliqué Me Hervé Diakiesse, militant des droits de l’homme au Bas Congo et avocat près la CPI.

XS
SM
MD
LG