Liens d'accessibilité

L’Ethiopie, coupable de crimes de guerre dans l’Ogaden, affirme HRW


L’organisation de défense des droits fondamentaux Human Rights Watch accuse l'Ethiopie d’avoir commis des crimes de guerre lors de sa campagne militaire contre la rébellion dans la région de l'Ogaden.

Selon l’ONG, les forces éthiopiennes ont procédé à des exécutions et elles torturent et violent des civils. Des villages entiers ont été brûlés et leurs habitants regroupés dans des villes.

Human Rights Watch accuse également le Front national de libération de l'Ogaden (FNLO) de violations des droits de l’homme, y compris le meurtre de personnes soupçonnées de collaborer avec le gouvernement. Des allégations démenties par les rebelles.

On attend toujours la réaction des autorités éthiopiennes, mais dans le passé, elles ont rejeté les accusations lancées contre les militaires éthiopiens.

XS
SM
MD
LG