Liens d'accessibilité

Tsvangirai rejette l’idée d’un gouvernement d’unité nationale


Au Zimbabwé, le leader d’opposition Morgan Tsvangirai a rejetté l’idée d’un gouvernement d’unité nationale. Il a fait savoir mardi qu’il affrontera, au second tour de l’élection présidentielle prévue le 27 juin, le président Robert Mugabe. M. Tsvangirai a souligné que son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), se concentre, pour le moment, sur cette élection.

Il s’exprimait quelques heures après que Simba Makoni, ancien ministre entré dans l’opposition et qui s’était placé troisième lors du premier tour, ait réclamé l’annulation du second tour au motif qu’il ne serait ni libre, ni juste. M. Makoni a invité le MDC à négocier la formation d’un gouvernement de transition qui dirigerait le pays pendant cinq ans.

Entre temps, les media officiels zimbabwéens ont signalé qu’un membre important de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, a été tué, et quatre militants blessés par des membres du MDC. Ces informations n’ont pas pu être confirmées par des sources indépendantes.

XS
SM
MD
LG