Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le président Bush préoccupé par l’économie américaine


L’économie américaine traverse une passe difficile. Avant son départ, lundi matin, pour ce qui pourrait être sa dernière tournée en Europe, le président George Bush s’est penché sur ce problème, en particulier la flambée des prix de l’énergie.

Un dollar fort est dans l’intérêt des Etats Unis et bénéficiera à l’économie mondiale, a- t-il affirmé. Sous l’administration Bush, le dollar a perdu, en gros, la moitié de sa valeur par rapport à l’euro, et M.Bush se propose d’en discuter, au cours de ce voyage d’une semaine.

La croissance économique se poursuit aux Etats-Unis, assure-t-il tout en reconnaissant que l’économie nationale est confrontée à « des défis sans précédent. » George Bush a rappelé que les Américains vont recevoir un chèque du gouvernement, sous forme de dégrèvements d’impôts. Il espère bien ce que cela va donner un coup de pouce à la croissance dans les mois à venir.

Cet été, les Américains s’insurgent contre les prix de l’essence à la pompe - on est à quatre dollars le gallon, du jamais vu dans ce pays. C’est la consternation chez ceux qui se déplacent en automobile sur de longues distances. Le cours du pétrole brut a atteint un niveau record, franchissant la barre des 139 dollars le baril la semaine dernière, mais il a un peu baissé depuis.

Vendredi, la Bourse de New York a clôturé en forte baisse ; ce qui s’est répercuté lundi sur certains marchés boursiers en Asie et en Europe. La situation demeure tout aussi préoccupante sur le marché du travail. En mai, le taux de chômage a fait « un bond » de ½ %, pour s’établir à 5,5% et on a assisté à la perte de 49 000 emplois.

XS
SM
MD
LG