Liens d'accessibilité

Victoire de Barack Obama aux primaires démocrates : l’histoire en marche aux Etats-Unis


Le sénateur de l’Illinois Barack Obama a obtenu suffisamment de délégués pour décrocher l’investiture de son parti, en prévision de la présidentielle de novembre ; une « première » dans l’histoire du pays pour un Africain-américain. Le président Bush lui a adressé ses félicitations, de même que la secrétaire d’Etat Condoleeza Rice, responsable noire de plus haut rang, au sein de l’administration américaine.

De son côté, le sénateur de l’Illinois a fait l’éloge de sa rivale, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, son courage et sa détermination, dit-il, ont inspiré des millions d’Américains. L'ancienne première dame des Etats-Unis a, de son côté, indiqué qu'elle se donne quelques jours de réflexion avant décider du rôle qu'elle jouera dans la suite des événements.

« Moins de 150 ans apr]s la fin de l'esclavage aux Etats-Unis, on a un candidat noir; c'un événement majeur, important, qui montre (...) que le racisme, qui était, au paravant, une force importante au sein de la société, a beaucoup moins d'importance qu'avant», a souligné Kenneth Weinstein du Hudson Institute, un cercle de réflexion de Washington.

Barack Hussein Obama Jr est né le 4 août 1961, à Hawaï. Son père, Barack Obama Sr, était un étudiant originaire du Kenya. Sa mère, Ann Dunham, également étudiante, était une Américaine blanche de Wichita, dans l’Etat du Kansas. Les parents de Barack Obama se sont séparés alors qu’il était enfant. Et ils ont divorcé par la suite.

Ann Dunham s’est alors remariée avec un Indonésien, Lolo Soetoro, et la famille s’est installée à Djakarta, où le jeune Obama a été à l’école primaire jusqu’à l’âge de dix ans. Sa sœur Maya Soetoro-Ng est née pendant cette période. Barack Obama est ensuite rentré à Hawaï, où il a été élevé principalement par ses grands-parents maternels.

A la fin de ses études secondaires en 1979, il s’inscrit à l’université grâce à des bourses et étudie successivement à Los Angeles, Columbia University à New-York ainsi qu’à Harvard dans le Massachussetts, où il obtient un diplôme de droit en 1991. Ce parcours fait du candidat Obama « une grande opportunité pour les Etats-Unis », l'opportunité « d’avoir quelqu’un qui est juste, qui a un profond respect pour la constitution et pour les cultures non seulement aux Etats-Unis mais aussi dans le monde entier », explique sa sœur Maya Soetoro.

Après ses études universitaires, Barack Obama s’installe à Chicago dans l’Illinois, où il avait travaillé comme organisateur communautaire dans les années 80, entre son passage à l’université Colombia et son admission à Harvard. Il travaille dans plusieurs cabinets d’avocat avant d’entrer en politique, se faisant élire au sénat de l’Illinois en 1996.

Sept ans plus tard, Barack Obama est candidat au poste de sénateur de l’Etat au Congrès des Etats-Unis. Sa victoire sans appel lui vaut de prononcer le discours principal à la convention démocrate de 2004. « Je m’adresse à vous en sachant pertinemment que mon parcours va dans le sens de l’histoire des Etats-Unis… que je dois une dette à ceux qui m’ont précédé, et que dans aucun autre pays du monde, cela n’aurait été possible », avait souligné Barack Obama. Le reste fait maintenant partie de l’histoire.

En 2006, le sénateur de l’Illinois fait acte de candidature à la nomination démocrate pour les présidentielles de novembre 2008. Son investiture à la convention de Denver, en août, est maintenant pratiquement assurée. Dans son discours de victoire mardi soir, dans le Minnesota, Barack Obama a particulièrement remercié sa grand-maternelle, à qui il doit tout, dit-il… et aussi son épouse Michelle Robinson Obama et leur deux filles, Malia Ann et Natasha.

Au Kenya, sa grand-mère paternelle s’est félicitée du succès de son petit-fils. Tout le Kenya se réjouit, a-t-elle dit à la Voix de l’Amérique, ajoutant qu’elle prie pour qu’Obama gagne la course à la présidence.

XS
SM
MD
LG