Liens d'accessibilité

Guinée : calme précaire alors que des militaires reçoivent leurs arriérés de solde


Certains des militaires en révolte ont commencé à recevoir leurs arriérés de soldes et selon leurs commentaires, il se pourrait que leur révolte touche à sa fin. Mais on ignore s’ils ont renoncé à leur autre demande, à savoir que les généraux du pays démissionnent.

Par ailleurs, des partisans du président Lansana Conté ont manifesté aujourd’hui à Conakry en faveur du chef de l'État.

De son côté, la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a lance un appel au calme, disant que les évènements en Guinée risquent de plonger toute la région dans l'instabilité. La Sierra-Léone, le Libéria et la Côte d’Ivoire se remettent tous de guerres civiles, ont fait valoir les leaders de l’organisation régionale, en marge du sommet de la TICAD IV à Yokohama au Japon. Ils ont appelé les Guinéens à éviter tout acte qui fragilise la paix dans toute la région de l'Union de la rivière Mano, qui regroupe la Guinée, la Sierra-Léone et le Libéria.

Le mouvement de colère des soldats a commencé lundi avant de se transformer en mutinerie. Les militaires ont d’abord protesté contre le limogeage du Premier ministre Lansana Kouyaté par le président Lansana Conté. Ils craignaient de ne pas recevoir les quelques 1.100 dollars d’arriérés de paie promis par le Premier ministre, si celui-ci quittait son poste. Puis ils ont pris en otage le chef d'état-major adjoint, le général Mamadou Sampil, au camp militaire Alfa Yaya Diallo.

XS
SM
MD
LG