Liens d'accessibilité

La Banque mondiale accroît son aide à la lutte contre la crise alimentaire


La Banque mondiale a indiqué qu’elle fournira 1,2 milliard de dollars supplémentaires, sous forme de dons et prêts, aux efforts visant à combattre la crise alimentaire dans le monde. Dans cette aide, il est prévu 200 millions de dollars de dons, pour les populations vulnérables des pays les plus pauvres.

La Banque annonce, par ailleurs, qu’elle accroît de deux milliards de dollars, son appui à l’agriculture et à l’aide alimentaire pour l’an prochain. Cela signifie que ses prêts pour l’agriculture en Afrique vont pratiquement doubler, pour atteindre 800 millions de dollars. La cherté actuelle des denrées alimentaires risque de durer des années. C’est ce qui ressort d’un rapport de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Celle-ci fait remarquer que le coût des céréales et autres denrées pourrait éventuellement baisser un peu, mais qu’un retour au niveau d’avant la récente flambée des prix est peu probable.

D’après cette étude de la FAO et l’OCDE, 862 millions de personnes souffraient déjà de la faim, et la cherté des denrées ne fait qu’aggraver la situation. Le rapport de la FAO prie instamment les pays producteurs de cesser de réduire leurs exportations. Il demande aussi aux pays développés de revoir leurs politiques visant à affecter certaines céréales à la production de biocarburants.

XS
SM
MD
LG