Liens d'accessibilité

Le Tribunal spécial pour la Sierra Léone rendra mercredi un nouveau verdict


Le Tribunal spécial pour la Sierra Léone, chargé de juger les crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans ce pays, doit rendre mercredi son prochain verdict. Il doit statuer sur un appel interjeté par les procureurs, qui se sont plaints que les peines infligées à deux anciens chefs de la milice des Forces de défense civiles (CDF) sont trop clémentes.

En août 2007, Moinina Fofana a été condamné à un total de 6 ans d'emprisonnement, et Allieu Kondewa à 8 ans pour crimes de guerre, dont des meurtres, cruautés, pillages et recrutement d’enfants soldats.

Le procureur général du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, Stephen Rapp, avait demandé des peines de réclusion de 30 ans, mais le juge Benjamin Itoe a admis des circonstances atténuantes pour justifier des peines plus courtes, dont les efforts des CDF pour restaurer le gouvernement élu démocratiquement. Maître Rapp a interjeté appel, faisant valoir que les peines ne reflétaient pas la nature terrible des crimes commis.

On connaîtra donc le verdict mercredi.

Rappelons que des dizaines de milliers de personnes ont été tuées ou mutilées lors de la guerre civile en Sierra Léone, qui s’est achevée en 2001. Le procès de Charles Taylor se poursuit également devant le Tribunal spécial pour la Sierra Léone, qui a inculpé l’ex président libérien pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et autres violations du droit international humanitaire. Il est accusé d'avoir soutenu le Front révolutionnaire uni (RUF) et le Conseil des forces armées révolutionnaires (AFRC), deux anciens groupes révolutionnaires sierra-léonais.

XS
SM
MD
LG