Liens d'accessibilité

RDC : des Casques bleus objets d’allégations de d’abus sexuels


La Mission des Nations unies au Congo (MONUC) est éclaboussée par de nouvelles allégations d’abus sexuels impliquant des Casques bleus. La MONUC dit enquêter sur des informations faisant état d’exploitation et d’abus sexuels commis en 2007 et 2008 dans la province du Nord-Kivu. Il s’agirait d’un réseau présumé de prostitution et de pédophilie dans la province du Masisi. Pourtant, les Nations unies avaient décrété une tolérance zéro en février 2005, interdisant à leurs agents au Congo toute relation sexuelle avec des Congolaises.

Kemal Saiki, porte-parole de la MONUC, que cite l’AFP, assure que ces allégations font l’objet « d’enquêtes approfondies. » Mais les organismes de défense des droits de l’homme s’inquiètent de ces multiples incidents impliquant des agents de la MONUC.

Malgré les sanctions de l’Onu contre les Casques bleus accusés d’abus sexuels, de nombreux parents continuent de se plaindre que leurs enfants soient utilisés comme jouets sexuels par des agents de la MONUC, explique Dolly Ibefo, vice-président de l’ONG La Voix des sans voix. « Nous voulons vraiment des sanctions sévères », a-t-il en évoquant la nécessité de dédommager les victimes.

XS
SM
MD
LG