Liens d'accessibilité

Sénégal: le président Wade menace de traduire la FAO en justice


Le président sénégalais Abdoulaye Wade ne décolère pas au sujet de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Il juge cette agence onusienne coûteuse et inefficace, et menace de la traduire en justice. Selon le chef de l’Etat sénégalais, les responsables de la FAO « prélèvent 20% de l'argent collecté au nom de l'Afrique pour le fonctionnement de la FAO. » Jacques Diouf, directeur général de la FAO, a réagi en disant que la crise alimentaire actuelle n'est pas de la responsabilité de son organisation. « C’est une mauvaise querelle que le président Wade fait à la FAO », affirme Souleymane Ndiaye, journaliste spécialisé dans les questions agricoles à Dakar. Le président Wade ne semble pas avoir apprécié l’accueil réservé par la FAO et les spécialistes à sa Grande offensive pour l’abondance et la nourriture, estime M. Ndiaye qui relève « une certaine méconnaissance du rôle de la FAO. » Ce n’est pas cette agence onusienne qui viendra régler les problèmes de l’agriculture du Sénégal ou d’autres pays, a fait remarquer Souleymane Ndiaye.
XS
SM
MD
LG