Liens d'accessibilité

Une femme sur cinq aux États-Unis a vu son espérance de vie baisser


Si l'espérance de vie a nettement augmenté depuis les années 1960, elle stagne dans certaines régions du pays depuis plusieurs années, et a même diminué pour une certaine tranche de la population. C’est ce que révèle une étude menée par deux universités, celle Harvard et celle de Washington, portant sur des données de 2.000 comtés à travers le pays de 1959 à 2001.

Entre 1960 et 2000, l’espérance de vie a augmenté de 7 ans chez les hommes, et de 6 ans chez les femmes. Mais à partir de 1980, les démographes ont pu constater l’apparition de disparités géographiques croissantes.

Le professeur Majid Ezzati, spécialiste de santé internationale à Harvard, explique que les comtés les plus pénalisés sont ceux des zones rurales et défavorisées, essentiellement situées dans le sud des États-Unis, à savoir, les Appalaches, la zone sud du Midwest dans le centre du pays, et une partie du Texas.

Dans ces comtés, l'espérance de vie a stagné ou baissé, surtout parmi les femmes. Une femme sur cinq - soit 20 % - a vu son espérance de vie baisser, contre 5 % seulement pour hommes. Selon le professeur Ezzati, plusieurs facteurs expliqueraient ce phénomène: le tabac, l’obésité et une tension artérielle élevée. Pour une grande puissance industrialisée, ces statistiques sont attristantes, estime M. Ezzati.

« Nous n’associons pas la détérioration de la santé ou la baisse de l’espérance de vie, à quelque chose qui survient dans un pays développé à haut revenu. C’est quelque chose qu’on avait constaté après la chute de l’Union soviétique et après la désintégration des systèmes sociaux en Europe de l’Est par exemple », explique M. Ezzati. « C’est un type de phénomène que l’on observe sur de longues périodes et qui est en train de se dérouler dans certains pays africains à cause du VIH/sida », ajoute le professeur de Harvard.

Les auteurs de l’étude espèrent que leurs travaux motiveront les responsables de la santé publique à intervenir, notamment en adoptant et en mettant en oeuvre de nouvelles politiques.

XS
SM
MD
LG