Liens d'accessibilité

Un musicien mozambicain, lauréat du Prix Goldman pour l’environnement


Le prestigieux Prix américain Goldman pour l’environnement récompense des personnes qui dans le monde entier s’évertuent à tenter de préserver l’écosystème mondial. Ce prix, qui est doté d'un chèque d'une valeur de $150.000 a été remporté pour la région Afrique par le musicien mozambicain Feliciano dos Santos, qui avait été élevé dans un taudis sans eau potable ni assainissement approprié, là où la poliomyélite a fait de lui un handicapé.

Devenu aujourd’hui l’un des musiciens les plus célèbres du Mozambique avec son groupe, le Massukos, il a sorti l’album, « Kwa Massuko Kuimba », qui diffuse des messages sur l’hygiène. Et c’est cet album qui lui a valu le Prix Goldman.

« Si vous n’avez pas de savon pour vous laver les mains, utilisez de la cendre. Ne serrez pas les mains d’un autre avec vos mains sales », avertit Dos Santos dans ses chansons, qui parlent également des vertus de l'eau potable et d’un assainissement approprié. Même si vous avez le sida, vous pouvez tricher avec la mort et survivre, du moment que vous respectez une hygiène appropriée, ajoute le chanteur.

Dos Santos travaille avec Estamos, une ONG qui opère dans la province de Niassa. Il s'est dit heureux d'avoir pu, par son lyrisme, influencer les comportements.

XS
SM
MD
LG