Liens d'accessibilité

Crise zimbabwéenne: les efforts internationaux de Tsvangirai ont peu de chance d’aboutir selon un expert


La crise post-électorale zimbabwéenne continue de mobiliser l’attention de la communauté internationale, avec peu d’espoir d’un dénouement rapide. L’opposant zimbabwéen Morgan Tsvangirai, cherche des appuis hors d’Afrique australe pour résoudre la crise. Il s’est entretenu lundi, au Nigeria, avec l’ancien président nigérian Olusegun Obansanjo, après avoir rencontré à Accra, au Ghana, le secrétaire général de l’Onu.

« Vu que Mugabe n’est pas disposé à écouter ses pairs africains, vu que le problème le met devant une ambiguïté dont il n’arrive pas à trouver la solution, (…) la crise zimbabwéenne est vraiment une crise complexe, et je ne pense pas que la tournée africaine de Morgan Tsvangirai puisse avoir un effet quelconque sur cela », explique David Zounménou Dossou, spécialiste de recherche à l’Institut d'études de la sécurité de Pretoria.

Sur un autre plan, le navire chinois transportant une importante quantité d’armes destinées au gouvernement zimbabwéen a rebroussé chemin, n’ayant pas pu débarquer sa cargaison en Afrique australe ; c’est ce qu’ont annoncé les autorités chinoises mardi. Les Etats-Unis avaient appelé la Chine et divers gouvernements africains à empêcher une telle livraison d’armes compte tenu de la situation particulièrement volatile au Zimbabwe.

XS
SM
MD
LG