Liens d'accessibilité

Benoît XVI reçu en grande pompe à la Maison Blanche


Le pape Benoît XVI, qui est arrivé mercredi à Washington pour la première visite américaine de son pontificat, a eu droit, jeudi matin, à un accueil solennel, à la Maison Blanche, de la part du président Bush. Au moins 9 000 invités ont pris part à la cérémonie d’accueil, dont des membres du cabinet américain, des religieuses et des prêtres.

La cérémonie a commencé par 21 coups de canon, et les hymnes nationaux des Etats-Unis et du Vatican. Suite à quoi, la foule a spontanément chanté « Joyeux Anniversaire » au Saint Père qui célèbre ses 81 ans. Dans son allocution de bienvenue, le président Bush a souligné la contribution de Benoît XVI à la promotion de la paix et la concorde. « Dans un monde où certains invoquent le nom de Dieu pour justifier des actes de terreur et de haine ainsi que des meurtres, nous avons besoin de votre message que Dieu est amour », a affirmé le chef de l’exécutif américain.

Pour sa part, le Souverain Pontife a mis l’accent sur la traditionnelle générosité des Etats-Unis dans leurs relations avec les pays étrangers, surtout quand ceux-ci font face à des catastrophes. « Je suis sur que cette préoccupation pour la famille humaine continuera à s’exprimer à l’étranger par les efforts patients pour résoudre les conflits par la diplomatie et promouvoir les progrès », a déclaré Benoît XVI. Le Souverain pontife et le président Bush ont eu ensuite des entretiens à la Maison Blanche.

Puis le Souverain Pontife a fait un tour de Washington à bord de la « papamobile », sa voiture spéciale. Le Souverain Pontife dira, jeudi, une grande messe dans un stade de la capitale fédérale américaine. Sa visite aux Etats-Unis le conduira également à New York, où il s'exprimera à la tribune des Nations unies.

XS
SM
MD
LG