Liens d'accessibilité

Nouvelles annulations de vols aux États-Unis, plus de 100 000 voyageurs affectés


Pour la troisième journée consécutive, la compagnie aérienne American Airlines (AA) a annoncé jeudi l'annulation de centaines de vols. Plus de 900 vols au départ des États-Unis sont concernés. Décision motivée par les inquiétudes concernant l’entretien des appareils de type MD-80 appartenant à American Airlines

Le transporteur aérien avait déjà annulé plusieurs centaines de vols en mars, également pour effectuer des vérifications sur les appareils. Après un retour à un trafic normal, les vérifications ont repris cette semaine après que l'Administration fédérale de l'aviation (FAA), qui réglemente l'aviation civile américaine, eut attiré l'attention de la compagnie sur la fiabilité d'un système de câblage situé dans le puits du train d’atterrissage des appareils. Apparemment, la FAA avait déjà demandé à American Airlines de procéder à des vérifications de ces systèmes de câblage en septembre 2005, en lui donnant 18 mois pour obtempérer.

Les McDonnell Douglas MD-80 du groupe Boeing sont des bi-réacteurs mono-couloirs permettant de transporter environ 140 passagers. Mardi, American Airlines avait déjà annulé près de 500 vols, puis environ un millier d’autres mercredi. Selon des estimations, plus de 100 000 passagers sont concernés par les dernières annulations et se retrouvent bloqués dans les aéroports du pays, certains dormant sur des lits de camp. American Airlines s’est engagée à indemniser ses clients.

La FAA a renforcé ses contrôles après que les médias eurent fait état de défaillances réelles au niveau des inspections ces dernières années. Défaillances qui ont fait l’objet d’audiences au Congrès des États-Unis.

La compagnie aérienne Southwest Airlines a été la première à être pointée du doigt pour n’avoir pas suivi les procédures normales d’entretien et d’inspection. Deux inspecteurs de la FAA ont été accusés d’avoir fait preuve de laxisme dans leurs vérifications de l'entretien de plusieurs appareils de la flotte de ce transporteur.

La FAA a imposé début mars une amende de plus de 10 millions de dollars à Southwest pour ces manquements aux consignes de navigabilité et elle a sanctionné les inspecteurs incriminés, avant d’entreprendre de nouvelles vérifications de l'application des consignes de navigabilité.

Ce qui a conduit plusieurs autres compagnies aériennes - dont American Airlines, Delta, Alaska et Midwest - à immobiliser une partie de leurs flottes pour procéder à des vérifications.

Début avril, United Airlines a également annulé des vols du fait du maintien au sol d’une cinquantaine d’appareils Boeing 777 pour vérifications du système anti- incendies dans la soute. Ces vérifications, qui ont porté sur l'une des cinq bonbonnes contenant le produit servant à l'extinction des incendies en soute, n'avaient jamais été effectuées. Et c’est de plein gré que le fait a été signalé à la FAA.

Pour nombre de passagers, déjà pénalisés ces dernières années par la hausse des prix des carburants - et donc des billets d’avions - ainsi que par les retards chroniques dans les aéroports, les annulations de vols et les bagages perdus, ces dernières mesures sont difficiles à tolérer.

XS
SM
MD
LG