Liens d'accessibilité

Le rêve de Martin Luther King 40 ans après son assassinat


Il y a 40 ans, le 4 avril 1968, le pasteur Martin Luther King tombait sous les balles d’un assassin à Memphis dans le Tennessee. Le Congrès américain a rendu hommage à ce pionnier des droits civiques lors d’une cérémonie à Capitol Hill jeudi.

Les leaders du Congrès, notamment le sénateur Harry Reid, numéro 1 de la Chambre Haute, et la députée Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, ont salué la contribution de Martin Luther King à l’instauration d’une société meilleure aux Etats-Unis. Les orateurs qui se sont succédés à la tribune ont rappelé les sacrifices consentis par le leader du mouvement pour les droits civiques pour l’avènement d’une Amérique avec des droits égaux pour tous, quelle que soit leur race, religion ou conditions socio-économiques.

La campagne non-violente du pasteur Martin Luther King contre la ségrégation et la discrimination raciale dans les années 50 et 60 a conduit à l’adoption, en 1964, de la législation fédérale sur les droits civiques ; des efforts qui lui ont aussi valu le prix Nobel de la Paix à l’âge de 35 ans. Martin Luther King continuait sa lutte pour l’amélioration des conditions de vie des Noirs et autres minorités quand il a été assassiné le 4 avril 1968 à Memphis dans le Tennessee.

« Il avait lancé un appel en faveur d’une la grève générale à Memphis par les travailleurs… Et cela aurait pu être un point fort du mouvement pour les droits civiques », explique Michael Honey, professeur à l’université de Tacoma dans l’Etat de Washington.

Les balles d’un assassin ont mis fin prématurément à la mission du pasteur King le 4 avril 1968. Dans un discours prémonitoire la veille de sa mort, le leader du mouvement pour les droits civiques a dressé un bilan de sa campagne pour l’égalité des droits, un discours qui est entré dans l’histoire américaine. « Comme tout le monde, j’aimerais vivre longtemps. La longévité a ses avantages. Mais je n’ai plus de préoccupations à ce sujet maintenant. Je ferai seulement la volonté de Dieu. Il m’a permis d’aller au sommet de la montagne…Et j’ai regardé au-delà et j’ai pu voir la Terre promise », avait déclaré le pasteur King avec sérénité.

L’assassin de Martin Luther King, un certain James Earl Ray, a été arrêté à Londres, des semaines plus tard. Il a fini ses jours en prison.

XS
SM
MD
LG