Liens d'accessibilité

Le Congrès envisage de supprimer des subsides au secteur pétrolier


Les bénéfices records des compagnies pétrolières faisant aux États-Unis l'objet d'une polémique, le Congrès a convoqué cette semaine les responsables de cinq géants mondiaux du pétrole, accusés d’empocher des milliards de dollars en allègements fiscaux alors même que l’or noir se maintient au-dessus des 100 dollars le baril.

Le représentant démocrate Edward Markey du Massachusetts a eu des mots durs pour ces responsables d’Exxon, Shell, Chevron, Conoco Phillips et British Petroleum. « Les géants du pétrole sont en train de se moquer des familles américaines, en usant de toutes les astuces pour garder des milliards de dollars de subsides fédéraux, alors même qu’ils récoltent des profits records » a dit M. Markey.

Certains députés souhaitent éliminer les subsides au secteur pétrolier pour les réorienter vers les énergies renouvelables. Mais les PDG des géants pétroliers font valoir qu’ils encouragent la production nationale de pétrole.

Entre temps, le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, un républicain, se fait remarquer pour son approche à la crise environnementale et à la flambée des prix pétroliers. Il multiplie les initiatives et a notamment enclenché un projet de panneaux solaires photovoltaïques qui permettra de ravitailler en électricité plus de 160.000 habitations. Ce sera le réseau photovoltaïque le plus vaste des États-Unis.

« Ce programme nous aidera à atteindre notre but qui est de disposer d’ici à l’an 2010 de 20 % d’énergie renouvelable » a annoncé M. Schwarzenegger.

XS
SM
MD
LG