Liens d'accessibilité

Démission du secrétaire américain au Logement et au Développement urbain


Le secrétaire américain au Logement et au Développement urbain Alphonso Jackson, qui fait l’objet d’une enquête pénale, quittera ses fonctions le 18 avril. « Il arrive un moment où l’on doit s’occuper activement de questions personnelles ayant trait à la famille. Ce moment est venu pour moi », a dit M. Jackson.

Au-delà de ses explications, il faut rappeler que depuis deux ans, M. Jackson était accusé de pratiques douteuses dans l’attribution de contrats de son ministère. Plus précisément, le FBI, la police fédérale, avait ouvert une enquête sur les relations entre M. Jackson et un de ses amis. Ce dernier avait touché 392.000 dollars pour gérer un chantier de bâtiment, à la Nouvelle Orléans, pour les travaux de reconstruction à la suite du passage du cyclone Katrina.

Par ailleurs, à Philadelphie, l’office du logement de la ville a introduit une action en justice. Il estime que M. Jackson a tenté de prendre des mesures de représailles contre cet organisme, pour avoir rejeté un contrat auquel étaient associés des amis de M. Jackson.

Pas un mot de ces controverses dans la déclaration du ministre, quand il a annoncé sa démission. En revanche, il s’est attaché à mettre en évidence le travail accompli par le ministère du Logement et du Développement urbain depuis sa prise de fonctions, en 2004.

« Nous avons aidé les familles à garder leur maison. Nous avons transformé les habitations à loyer modéré. Nous avons réduit le nombre de sans abris. Nous avons protégé les logements à un coût abordable et accru l’accès à la propriété des minorités » a fait valoir M. Jackson.

Avec son départ, l’administration Bush va probablement se retrouver sans ministre du Logement, au moment où l’on assiste à une crise dans ce secteur. Une crise déclenchée par le marché du « subprime », ces crédits à taux variables consentis à des ménages à risque peu solvables. Crise qui est, en ce moment, source de problèmes pour l’économie américaine.

L’amitié entre le président George W. Bush et M. Jackson remonte à la fin des années 1980, et c'est avec regret qu’il a accepté sa démission. M. Jackson a fait valoir qu’il a passé plus de trente ans à améliorer l’accès au logement de tous les Américains, quels que soient leurs revenus ou leur appartenance raciale.

« Fils d’un métallo et d’une sage-femme, dernier d’une famille de 12 enfants, jamais je n’aurais imaginé être appelé à de telles fonctions. Je suis particulièrement reconnaissant d’avoir eu l’occasion de servir à ce poste » a déclaré M. Jackson, en ajoutant qu’il va rester encore trois semaines, afin d’assurer une transition en douceur à la tête de son ministère.

XS
SM
MD
LG