Liens d'accessibilité

La production de céréales en hausse, ainsi que le nombre d’Américains touchant des coupons alimentaires


Selon le département américain de l’Agriculture, les superficies utilisées pour la production de maïs aux États-Unis en 2008 devraient diminuer de 8 % par rapport à 2007. Ce repli s’explique du fait de la hausse des prix des engrais, qui décourage les fermiers, en dépit de la flambée des prix du maïs à cause de la demande d’éthanol.

Malgré cette baisse, souligne le département de l’Agriculture, il s’agit quand même de la deuxième plus grande superficie consacrée au maïs depuis 1949. Les semis de blé et de soja devraient nettement progresser. Du coup, les prix du soja et du blé ont chuté lundi sur le marché à terme de Chicago, tandis que les cours du maïs ont légèrement augmenté.

En dépit de la hausse attendue des cultures céréalières, le nombre de personnes bénéficiaires des « food stamps », des coupons alimentaires, atteindra un record durant la prochaine année fiscale, qui débutera le 1er octobre. C’est ce que prédit le Congressionnal Budget Office, le bureau du budget au Congrès, organisme chargé d'évaluer les budgets votés par le congrès et les coûts des mesures législatives envisagées.

Le nombre de nécessiteux bénéficiant chaque mois du programme fédéral de coupons alimentaires devrait atteindre 28 millions, un record. Jamais autant d'Américains n'auront reçu des coupons alimentaires, en termes absolus, même si la proportion de bénéficiaires par rapport à la population totale était plus élevée au cours des années 1990. Dans l’État du Michigan, lourdement pénalisé par les difficultés des géants américains de l’automobile, 1/8 de la population bénéficie aujourd'hui du programme de coupons.

XS
SM
MD
LG