Liens d'accessibilité

Au Gabon: les travailleurs du secteur pétrolier exigent d’être mieux traités


L’Organisation nationale des employés du pétrole (l’ONEP) du Gabon menace de déclencher une grève générale cette semaine par solidarité avec les employés de Shell-Gabon, qui avaient débrayé le 20 mars dernier. Regroupant 3 150 des 5 000 travailleurs du secteur, l’ONEP exige un règlement rapide du conflit. Elle accuse la direction de Shell-Gabon de faire la sourde oreille quand il s’agit de répondre aux revendications de ses employés. La frustration est palpable dans ce secteur puisque les syndicats du groupe américain Marathon Oil, 4ème ou 5ème producteur de pétrole au Gabon, ont eux aussi soumis un préavis de grève ce week-end. Ils accusent la direction de discrimination.

Les problèmes posés par les employés de Shell-Gabon sont « quasiment les mêmes » que ceux des employés d’autres compagnies pétrolières présentes au gabon, explique Yves Laurent Ngoma, journaliste indépendant à Libreville. Selon M. Ngoma, l’ONEP veut saisir l’opportunité pour régler le problème dans son ensemble et éviter « des grèves parcellaires. »

XS
SM
MD
LG