Liens d'accessibilité

Comores : les soubresauts d’une histoire mouvementée


Le gouvernement central comorien a repris contrôle de l’île d’Anjouan, avec le soutien d’un contingent de l’Union africaine. Il envisage de mettre en place une administration et d’organiser des élections dans les prochains mois. L’Archipel des Comores, depuis son indépendance en 1975, a connu une vingtaine de coup d’Etat. Certains disaient même que c’était le terrain de jeu favori pour des mercenaires comme Bob Denard.

Pour notre confrère Saïd Oumar El Hadji de la Gazette des Comores à Mohéli, il faut distinguer deux périodes dans la violence qu’ont connue les Comores. « Avant, c’était souvent des actions de mercenaires avec la complicité de l’armée comorienne, mais cette fois-ci, l’armée a tenté de redorer son blason et de faire oublier un peu son passé avec le mercenariat, Bob Denard. Cette fois-ci, c’est beaucoup plus une action républicaine ; c’est situé dans un sens un peu plus légaliste, un peu loyaliste », a-t-il expliqué.

XS
SM
MD
LG