Liens d'accessibilité

Pakistan : le nouveau Premier ministre a pris fonction


Le nouveau chef du gouvernement pakistanais, Youssouf Raza Gilani, a été investi dans ses fonctions par le président Pervez Musharraf, mardi, à Islamabad. A cette occasion, M. Gilani a exhorté les partis pakistanais à coopérer pour résoudre les diverses crises auxquelles le pays est confronté, notamment au niveau économique.

Youssuf Raza Gilani appartient au PPP, la formation politique de l’ex-Premier ministre assassiné Benazir Bhutto, qui a obtenu le plus de sièges aux récentes élections. Il dirige un gouvernement de coalition avec le parti de l’ex-Premier ministre Nawaz Sharif, deuxième aux élections du mois dernier. Le président Pervez Musharraf, dont la cote politique est nettement en baisse au Pakistan, jouait jusqu’à présent un rôle crucial dans la campagne anti-terroriste des Etats-Unis dans la région.

D’où l’incertitude dans ce domaine du fait de la nouvelle donne politique dans le pays. La question a été abordée lors des entretiens ce mardi entre Nawaz Sharif et deux hauts émissaires américains en visite dans le pays. M. Sharif affirme avoir déclaré au secrétaire d’Etat adjoint américain, John Negroponte, et au secrétaire d’Etat adjoint pour l’Asie méridionale et centrale, Richard Boucher, que le président Pervez Musharraf n’a plus l’autorité pour prendre des décisions pour le Pakistan sur les questions de sécurité.

« Je leur ai dit très franchement que Musharraf est un homme que nous considérons comme un président inconstitutionnel, un président illégal qui n’a pas le soutien du peuple pakistanais », a fait savoir M. Sharif. Ce dernier a souligné l’intention du nouveau gouvernement de réévaluer la stratégie anti-terroriste du président Musharraf.

XS
SM
MD
LG