Liens d'accessibilité

Ouagadougou abrite la 5e  foire commerciale de la Cedeao


Ouagadougou abrite la 5e foire commerciale de la Cedeao Après le Sénégal, le Ghana, le Togo et le Nigeria, c’est au tour du Burkina Faso d’accueillir la foire commerciale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Et c’est à Ouagadougou que les producteurs de la sous-région se sont retrouvés pour cette rencontre quadriennale, dont le thème est « La consolidation des relations intracommunautaires à travers les technologies de l’information et de la communication. »

Expliquant ce choix, président du comité d’organisation de la foire, Justin Bayili, a souligné que « c’est un domaine qui prend de l’allure sur l’ensemble des transactions, des activités commerciales. » L’attrait, a-t-il dit, est la possibilité, à partir d’un bureau, de conduire « des transactions financières sans avoir à se déplacer. »

« Nous avons le potentiel d’augmenter les productions nous-mêmes, d’augmenter les échanges entre nous », a déclaré, de son côté, le président de la Commission de la Cedeao, Mohammed Ibn Chambas, en réaction à la cherté de la vie auxquels font face les pays de la communauté. M. Chambas a souligné le fait, par exemple, que les pays de la région importent encore une grande quantité de riz, alors qu’ils ont la capacité de produire ce riz sur place.

Lancée en 1995 à Dakar, la foire de la Cedeao a décidé, cette fois, d’innover en invitant les jeunes de la sous-région à venir à Ouagadougou en tant qu’exposants.

XS
SM
MD
LG