Liens d'accessibilité

Cameroun : les avocats dénoncent « une justice expéditive »


Les avocats camerounais accusent le gouvernement de recourir à « une justice expéditive » contre les plus de 1500 personnes interpellées en rapport avec les récentes manifestations contre la cherté de la vie. Ils affirment que les premiers procès ont eu lieu, alors les prévenus ne disposaient pas d’avocat. Le bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun avait pourtant annoncé avoir obtenu du gouvernement que les procès débutent mardi, le temps pour les avocats de constituer un collectif pour défendre les jeunes n’ayant pas d’avocat, rapporte Julien Tchongwang du journal La Nouvelle Expression.

Le ministère public estime que les jeunes ont été pris en flagrant délit et doivent donc être jugés immédiatement. Plusieurs suspects se plaignent d’avoir subi de mauvais traitements durant leur garde à vue et certains en portaient des marques durant leur comparution, a noté Julien Tchongwang.

XS
SM
MD
LG