Liens d'accessibilité

McCain reçoit l’aval de Bush ; le duel Obama-Clinton se poursuit


John McCain est désormais assuré de l’investiture du parti républicain comme candidat à la présidence. Le sénateur de l’Arizona a été reçu à la Maison-Blanche par le président George W. Bush, qui lui a publiquement apporté son soutien.

Par contre, dans le camp démocrate, le duel entre le sénateur de l’Illinois Barack Obama et la sénatrice de New York Hillary Clinton continue.

McCain a triomphé dans chacun des quatre Etats où des primaires et caucus ont eu lieu mardi : Vermont, Rhode Island, Texas et Ohio. Son principal rival, l’ancien gouverneur de l’Arkansas Mike Huckabee, a reconnu sa défaite et promis d’aider le sénateur de l'Arizona à remporter la présidentielle en novembre.

« Maintenant commence la partie la plus importante de notre campagne : faire valoir au peuple américain de façon respectueuse, déterminée et convaincante que notre campagne et mon élection à la présidence sont dans le meilleur intérêt du pays que nous aimons tous, vu l'alternative présentée par nos amis de l’autre parti », a déclaré le sénateur McCain.

Chez les démocrates, c’est le maintien du statu quo, ce qui n’est pas sans inquiéter les responsables du parti. Pour continuer sa campagne, Mme Clinton devait l’emporter au Texas et dans l’Ohio. C’est chose faite. Elle a également gagné dans le Rhode Island, alors que Barack Obama a fini largement en tête dans le Vermont.

« Vous connaissez le dicton : l’Ohio va dans un sens, le pays suit. Eh bien, le pays reprend son essor, notre campagne aussi », s’est exclamée la sénatrice de New York en remerciant ses partisans dans l’Ohio. Aucun candidat dans l'histoire récente, démocrate ou républicain, n'a gagné la Maison-Blanche sans gagner la primaire de l'Ohio, a-t-elle ajouté.

Néanmoins, M. Obama maintient son avance au niveau des délégués. « Nous savons que quoi qu’il arrive ce soir, nous disposons à peu près de la même avance au plan des délégués que ce matin, et nous sommes sur la voie de remporter cette nomination », a dit mardi soir M. Obama.

Le sénateur de l’Illinois projette déjà de se rendre dans le Wyoming et le Mississippi, où se dérouleront les prochaines primaires, sans oublier la Pennsylvanie où un scrutin est prévu le 22 avril.

XS
SM
MD
LG