Liens d'accessibilité

Ouganda : la CPI maintient ses poursuites contre les chefs de la LRA


La Cour pénale internationale a rejeté la demande des rebelles ougandais d’abandonner les chefs d’accusation retenus contre leurs leaders. Les combattants de l’Armée de résistance du Seigneur ont fait savoir qu’ils ne signeront pas d’accord de paix définitif avec le gouvernement de Kampala tant que ces chefs d’inculpation sont maintenus contre leurs dirigeants. Le communiqué du procureur de la CPI précise que la Cour pénale internationale n’est pas partie prenante dans les négociations inter-ougandaises.

Les mandats d’arrêt émis il y a trois ans restent en vigueur et doivent être exécutés, a expliqué Mme Béatrice Le Fraper, directrice de la coopération au bureau du procureur de la CPI à La Haye. Le fait est que la LRA poursuit ses exactions en ce moment même, a fait savoir Mme Le Fraper.

XS
SM
MD
LG