Liens d'accessibilité

Primaires décisives mardi aux Etats-Unis


Des primaires sont prévues dans deux grands Etats - l'Ohio et le Texas - et dans deux petits, le Rhode Island et le Vermont.

Côté républicain, le sénateur de l'Arizona John McCain, qui est en tête loin devant l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee, devrait remporter les quatre scrutins, dans lesquels 250 délégués sont en jeu.

Par contre, chez les démocrates, le duel entre la sénatrice de New York Hillary Clinton et le sénateur de l’Illinois Barack Obama s’annonce serré. Au total, 370 délégués sont en jeu dans les quatre Etats. Et les deux candidats continuent à faire campagne ce lundi. Mme Clinton fait toujours valoir son expérience, tandis que M. Obama reste le candidat du changement et insiste sur le fait qu’il n’a pas soutenu l’entrée en guerre contre l’Irak.

Parmi les principales préoccupations des électeurs : l’économie, le conflit en Irak, l’assurance médicale, l’immigration et la sécurité nationale. L’Ohio, Etat du centre du pays, a perdu des centaines de milliers d’emplois ces dernières années, la production industrielle ayant considérablement diminué.

« Nous sommes au cœur du secteur industriel américain, et quand nous voyons ces emplois délocalisés sous prétexte que la main d’œuvre est moins chère ailleurs, alors, cela nous affecte personnellement », déclare Tom Krasienko, ouvrier métallurgique et maire de Lorain, petite ville de l’Ohio où dans le temps, une aciérie employait 12 000 personnes, contre 2 000 aujourd’hui.

Selon les derniers sondages, dans l'Ohio aussi bien qu’au Texas, Hillary Clinton et Barack Obama sont pratiquement au coude à coude. Pour chacun des candidats, l’enjeu est gros: selon leur performance mardi, l’un ou l’autre pourrait devenir le candidat favori à l’investiture du parti démocrate. M. Obama mène dans la course avec 1 385 délégués, contre 1 276 à sa rivale. Mais tous deux restent encore loin du nombre requis (2 025) pour décrocher la nomination démocrate pour la présidentielle du 4 novembre.

L’issue des scrutins dans l’Ohio et le Texas sera déterminée par des gens ordinaires, fait valoir Anton Famby, un syndicaliste de l’Ohio et partisan de M. Obama. « Des gens comme vous et moi, qui vont au travail chaque jour et font face quotidiennement aux petits tracas de toutes les familles - ce sont ces gens qui feront la différence dans ce scrutin », explique M. Famby.

XS
SM
MD
LG