Liens d'accessibilité

Tchad: Idriss Déby Itno annonce la création d’une commission en vue de faire la lumière sur le sort de deux opposants


Le président français Nicolas Sarkozy s’est entretenu, mercredi, à N’Djamena, avec son homologue tchadien Idriss Déby Itno. Selon des officiels français, Monsieur Sarkozy devait faire pression sur son homologue tchadien, pour qu’une enquête internationale soit ouverte sur le sort des deux personnalités de l’opposition disparues : Yorongar Ngarledji et Ibni Oumar Mahamat saleh. A l’issue de leurs entretiens, le chef de l’Etat tchadien a annoncé la mise sur pied d’une commission ad hoc qui aura, à sa tête, le président de l’Assemblée nationale tchadienne.

Des groupes de défense des droits de l’homme imputent la responsabilité de leur rapt au gouvernement de N’Djamena, affirmant que les deux hommes ont été enlevés par des soldats de l’armée tchadienne au cours de l’attaque rebelle contre la capitale, au début du mois. « On a reçu une communication privée indiquant, au moins, dès le 11 février, que certaines autorités françaises avaient des informations sur, d’une part, que les trois opposants avaient été arrêtés par les services tchadiens, et d’autre part, qu’ils avaient des informations sur leur localisation », a indiqué Alain Royer, d’Amnesty International à Paris.

XS
SM
MD
LG