Liens d'accessibilité

Triomphe de Blu-Ray de Sony face à Toshiba


Incertitudes sur l’avenir des équipements de Toshiba, la société ayant déclaré qu'elle renonçait à développer son format de vidéo HD-DVD, laissant à Sony la voie libre sur le marché de la vidéo haute définition avec son standard Blu-ray.

Toshiba a annoncé qu’il continuerait à fournir un service après-vente complet aux propriétaires de HD-DVD, tant en termes d'assistance technique que des mises à jour des micro-programmes, mais qu’il n’envisage pas pour l'instant de reprendre les produits installés. Certains magasins spécialisés dans l’électronique ont décidé de leur propre chef de reprendre des platines HD-DVD et de les échanger. Mais ce n’est pas le cas pour tous les détaillants, et beaucoup proposent encore des enregistreurs de HD-DVD à prix réduit.

La mort du format HD-DVD ne s'expliquerait pas simplement par une supériorité technique ou commerciale du format disque concurrent Blu-ray. Ce serait également du à la politique de marketing de Toshiba, qui aurait proposé des lecteurs HD-DVD à des prix imbattables, ce qui aurait découragé les autres constructeurs à entrer sur le marché des lecteurs HD-DVD. N’ayant pu se positionner su ce marché, ces constructeurs se seraient orientés massivement vers le marché du Blu-ray.

Et puis, Blu-ray a beaucoup bénéficié du fait que Sony possède également un grand studio, et de nombreux partenariats de distribution. « Les choses ont vraiment commencé à s’effondrer pour Toshiba et les types du HD-DVD lorsque Warner Bros a abandonné cette platine début janvier. Ensuite Wal-Mart, Best Buy, Netflix et d’autres lui ont emboité le pas. Donc soudain, tous les grands partenaires de la distribution déclaraient que cela ne marchait pas pour eux » explique Lance Ulanoff, rédacteur en chef de PC Magazine.

Sony a également bénéficié du fait qu’il avait intégré le Blu-ray dans sa console Play Station 3, dite PS 3. Grâce à la puissance de calcul impressionnante du processeur Cell, la PS 3 peut lire sans aucune difficulté le contenu d'un disque Blu-ray.

Blu-ray possède un autre avantage sur le HD-DVD: une capacité deux fois supérieure, chiffrée à environ 50 giga octet .

La disparition des lecteurs HD-DVD n’est pas sans rappeler la guerre entre le Beta et le VHS, affirment les experts. Betamax était un format de cassette à ruban vidéo créé par Sony en 1975 et destiné aux enregistrements de télévision domestiques. Mais il serait supplanté dès 1985 par le format VHS de la société JVC, dont la capacité d'enregistrement était plus importante.

« On acceptait que Betamax était le format de qualité supérieure. Et un grand nombre de gens disent que Blu-Ray est soit-disant le format supérieur et qu’il a maintenant remporté la mise. Je ne suis pas tout à fait d’accord, car il y a très peu de différence entre Blu-ray et HD-DVD. Mais l’analogie est bonne » affirme M. Ulanoff. Ce qui importe en fin de compte, ajoute ce journaliste spécialisé dans l’électronique, c’est ce que les gens achètent.

XS
SM
MD
LG