Liens d'accessibilité

Nigeria : La justice confirme l’élection du président Umaru Yar’Adua


La Cour d’appel d’Abuja a validé, mardi, la victoire du président Umaru Musa Yar’Adua aux élections d’avril dernier. Les observateurs nationaux et internationaux avaient sérieusement mis en cause la crédibilité de la dernière présidentielle nigériane. Les candidats malheureux Muhammadu Buhari et Atiku Abubakar, respectivement ancien président et ancien vice-président, s’étaient pourvus en appel, invoquant des bulletins de vote ne comportant pas de numéros de série, la compilation tardive des registres électoraux, l’ouverture tardive des bureaux de vote et des allégations de fraudes massives.

Le président de la cour, Abdulkadir Jega, a justifié sa décision par la vacuité du dossier présenté par la partie plaignante pour débouter cette dernière. « Ce recours souffre, dit-il, de manque de preuves matérielles pour la quasi-totalité des allégations. Et même si je devais accepter toutes les preuves rejetées, pour des faits contestés seulement dans quatre Etats de la fédération, les plaignants seraient toujours dans l’incapacité d’établir la matérialité des faits », a conclu Abdulkadir Jega.

L’épreuve de force judiciaire pourrait cependant de se poursuivre pendant encore quelques mois, dans la mesure où les plaignants vont probablement se pourvoir devant la Cour suprême. Des dizaines de dossiers sont toujours en cours d’examen et divers tribunaux ont déjà invalidé la désignation d’une cinquantaine d’élus, dont sept gouverneurs ainsi que le président du Sénat nigérian.

« Le recours à la justice suppose que, dans le même temps, nous ne serons pas obligés de nous soumettre aux caprices de certaines personnes quelle que soit leur situation dans la vie », a souligné le professeur Tundonu Amosu, vice-recteur de l’université de Lagos.

XS
SM
MD
LG