Liens d'accessibilité

RDC : les exactions persistent dans les deux Kivu


La Mission de l’Onu au Congo (Monuc) continue de recevoir de nombreuses allégations d’exactions qu’auraient commises les groupes armés dans les deux provinces du Kivu. Toutes les parties signataires de l’engagement de Goma, le moi s dernier, seraient impliquées dans ces violations des droits humains. Le massacre d’une trentaine de civils, en janvier, à Kanange, est attribué aux éléments du CNDP de Laurent Nkunda, alors que des éléments de la 2e Brigade intégrée se seraient récemment rendus coupables d’exécutions sommaires et d’assassinats de civils.

La Monuc poursuit ses enquêtes, mais estime qu’en dépit de tous ces incidents, l’Acte d’engagement signé le 23 janvier à Goma n’est pas menacé, rapporte notre correspondant Eddy Isango. Toutefois, les structures de mise en œuvre de cet Acte tardent à se mettre en place, souligne notre correspondant.

XS
SM
MD
LG