Liens d'accessibilité

Le président Bush très satisfait de son périple africain


Le président George W. Bush a conclu jeudi, au Liberia, son périple dans cinq pays africains. Dans l’avion le ramenant à Washington, le chef de l’exécutif américain a expliqué que ce voyage était l’un des plus passionnants de sa présidence. Parlant des leaders africains qu’il a rencontrés au cours de son périple, M. Bush a loué leur engagement à promouvoir la démocratie dans leurs pays.

Les Etats-Unis aideront le Liberia à se reconstruire, a-t-il déclaré hier à Monrovia, où il a pris part à diverses activités en compagnie de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf. Les Etats-Unis fourniront un million de livres aux écoliers au cours de la prochaine année, a ajouté M. Bush.

Au Rwanda, le couple présidentiel américain s’est recueilli au mémorial dédié au quelques 800 000 victimes du génocide de 1994. S’exprimant plus tard au Ghana, le chef de l’exécutif américain a assuré que les Etats-Unis n’ont pas l’intention d’ouvrir de nouvelles bases en Afrique. Africom, le nouveau commandement régional américain pour l’Afrique, a pour mission d’aider les troupes africaines à faire face aux conflits, a expliqué M. Bush. Le périple du président Bush l’a également conduit au Bénin et en Tanzanie.

Durant son séjour en Afrique, M. Bush a réitéré son appel au Congrès pour faire passer de 15 à 30 milliards de dollars, sur cinq ans, les fonds alloués au PEPFAR, le programme d’urgence du président américain pour la lutte contre le sida. Il a également promis des milliards de dollars d’aide américaine à divers projets de développement sur le continent.

XS
SM
MD
LG