Liens d'accessibilité

Niger: l’opération « Mains propres » s’intensifie


La lutte contre la corruption se poursuit au Niger. Le président nigérien Mamadou Tandja en a fait l'une de ses priorités, promettant de tout mettre en oeuvre pour se défaire des mauvais gestionnaires. Cette opération, que d'aucuns avaient crû circonscrite au MNSD Nassara - le parti au pouvoir - commence à toucher des militants d’autres partis. C’est ainsi que la semaine dernière, plusieurs maires de localités nigériennes ont rejoint en prison le président de la Communauté urbaine de Niamey, Abouba Ganda. Il s'agit notamment du maire de Dosso – ville située à 150 km de Niamey – et de ceux des trois communes de la communauté urbaine de Maradi, la capitale économique.

Les Nigériens soutiennent le président Tandja dans cette lutte contre la corruption, rapporte notre correspondant Kader Idi. Toutefois, les partis politiques désapprouvent ces arrestations de maires. Ainsi, 42 maires de la région de Dosso, toutes tendances politiques confondues, ont publié une déclaration commune dénonçant l'inspection d'Etat et demandant une contre-inspection en rapport avec les accusations selon lesquelles ils auraient détourné quelques 200 millions de F CFA, explique Kader Idi.

XS
SM
MD
LG