Liens d'accessibilité

RDC: l'épineux problème des FDLR


Après les premiers accrocs au cessez-le-feu enregistrés lundi, au Nord-Kivu, les représentants des groupes armés réunis à Goma ont réaffirmé leur engagement en faveur de la paix. Ils ont minimisé la portée des accrochages de la veille entre les éléments Maï Maï et des soldats fidèles au général déchu Laurent Nkunda.

Lors de la conférence sur la paix, la sécurité et le développement du Nord Kivu et Sud Kivu, les Kivutiens ont, à l’unanimité, demandé aux autorités congolaises et la communauté internationale de rapatrier, sans délai, les rebelles Hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et autres groupes armés étrangers. Toutefois, les FDLR disent craindre la justice du vainqueur sur le vaincu dans leur pays et préfèrent que des pourparlers soient organisés avant leur rapatriement. C’est ce qui ressort dans ce dossier que notre correspondant Jack Kahorha vient de réaliser après son séjour à Bushali, une localité sous contrôle des FDLR, en territoire de Mwenga au Sud Kivu.

XS
SM
MD
LG