Liens d'accessibilité

Mali : essais prometteurs d’un possible vaccin contre le paludisme


Une équipe du Centre de recherche et de formation sur le paludisme de l’université de Bamako, appuyée par diverses institutions américaines, vient de mener avec de bons résultats des essais cliniques d’un possible vaccin contre le paludisme en pays Dogon, au Mali. Le docteur Mahamadou Thera et d’autres membres du Centre ont mené à bien cette opération, de concert avec la faculté de médecine de l’université du Maryland à Baltimore, avec le soutien de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses.

« Il s’agit d’un produit qui était testé pour la première fois chez les personnes vivant dans les pays où le paludisme est endémique, (...) où les gens sont exposés à plusieurs accès de palu par an », a expliqué Dr Thera. Selon ce médecin malien, « l’objectif de ce vaccin, c’est d’empêcher le parasite, au niveau du sang, de pénétrer dans les globules rouges. »

C’est en pénétrant dans les globules rouges et en les faisant éclater le parasite provoque les symptômes du paludisme, a-t-il souligné. Les chercheurs ne pourront pas empêcher les personnes d’être infectées, mais espèrent « limiter, vois empêcher l’apparition des symptômes cliniques et donc diminuer beaucoup la maladie et, par la même occasion, diminuer beaucoup la mortalité », a indiqué le docteur Thera.

La mise au point d'un vaccin contre le paludisme contribuerait, de manière décisive, à la lutte contre cette maladie qui, selon l'OMS, est responsable d'environ un million de décès en Afrique chaque année.

XS
SM
MD
LG