Liens d'accessibilité

RDC: l’Acte d’engagement de Goma suscite un grand optimisme dans le pays


La signature, mercredi, à Goma, de l’Acte d’engagement pour la paix dans les deux provinces du Kivus, est accueillie avec beaucoup d’espoir par les Congolais, ceux de l’Est du pays en particulier. « Tout le monde a reconnu que c’était là quelque chose d’historique, et qui restera dans les annales de l’histoire » des deux provinces du Kivu et de la RDC, a déclaré l’abbé Jean-Bosco Bahala, président de la Fédération des radios de proximité du Congo, joint à Goma.

« C’est la première fois que tous les groupes armés du Nord-Kivu et du Sud-Kivu se mettent ensemble et acceptent de donner une suite à la demande de paix de nos populations depuis les évènements de guerre des années 1998 », a-t-il souligné. L’abbé Bahala a indiqué qu’une réunion a eu lieu le 24 janvier entre le bureau de la conférence de Goma et les facilitateurs externes au sujet de la mise en place de la commission technique chargée de surveiller le désengagement des groupes armés et oeuvrer au retour des déplacés et des réfugiés dans leurs foyers.

S’insurgeant contre les tentatives « de réduire tous les problèmes du Kivu au seules relations interethniques », l’abbé Bahala a expliqué que les problèmes des pays voisins ont également eu un impact sur la situation dans l’Est de la RDC. « Désormais, ceux qui essaieront de vouloir gagner le pouvoir en déclenchant des violences par les armes ne trouveront plus de soutien populaire », a averti le président de la Fédération des radios de proximité du Congo.

XS
SM
MD
LG