Liens d'accessibilité

Tchad : la station de radio FM Liberté fermée et son directeur interpellé


La police tchadienne a procédé, mercredi, à la fermeture de la station de radio FM Liberté, station partenaire de la VOA à N’Djaména. Les policiers ayant mené l’opération ont, en outre, chassé le personnel et arrêté le rédacteur en chef. Ce dernier sera libéré par la suite lorsque le directeur de la station, Lazare Djékourninga, se présentera à la police judiciaire, où il est toujours détenu, a expliqué Gapili Misset, président de l’Union des radios privées du Tchad (URPT). Le secrétaire général de l’Association des droits des consommateurs a été, lui aussi, entendu par la police judiciaire.

Selon M. Gapili, tout serait parti de la diffusion, par FM Liberté, d’un communiqué de l’Association des droits des consommateurs dénonçant les difficultés que rencontrent les Tchadiens à se faire délivrer la nouvelle carte nationale d’identité informatisée. « C’est une véritable intimidation qui a commencé en début d’année avec la fermeture du journal Notre Temps, aujourd’hui, c’est la radio FM Liberté, demain c’est peut-être une autre station, un autre journal », a déclaré le président de l'URPT.

XS
SM
MD
LG